• Livraison gratuite!
  • Livraison 3-7 jours
  • Paiement par carte/chèque

Attention! Cet anti-cholestérol très couramment prescrit augmente votre risque de diabète. Comment y remédier?

Il y a quelque temps déjà, j’ai attiré votre attention sur les risques particuliers liés à la prise de statines. Les statines sont un médicament qui sert à faire baisser le taux de cholestérol. On les appelle aussi souvent inhibiteurs ESC. Le risque bien connu des statines est qu’elles provoquent des dommages musculaires irréversibles. Ces anti-cholestérol présentent maintenant aussi un autre risque, qui vient s’ajouter à celui déjà existant. Quel est-il et comment vous pouvez vous en protéger, c’est que je vais vous faire découvrir ici.

Les médicaments censés faire baisser le taux de cholestérol sont avec les anti-douleurs les remèdes les plus prescrits. Ces inhibiteurs de l’enzyme de la synthèse du cholestérol (ou inhibiteurs ESC) dont les statines font partie sont LA thérapie standard pour traiter un taux de cholestérol élevé. Env. 5 millions de personnes prennent quotidiennement des statines.

 

L’action des statines

Les statines réduisent l’enzyme de synthèse du cholestérol (ESC) et diminuent ainsi la formation de cholestérol. Jusqu’ici tout va bien. Mais l’ESC a aussi un effet très positif pour votre organisme. En effet c’est l’enzyme la plus importante pour la production par l’organisme de coenzyme Q10. Cette substance vitale produit la majeure partie de l’énergie corporelle qui assure la fonction musculaire, des organes et du cœur.

Si les effets de l’ESC sont bloqués en raison d’un traitement par les statines, votre taux de cholestérol est certes normal mais cela provoque en même temps un dangereux amenuisement de la production de coenzyme Q10. Si l’organisme dispose de trop peu de Q10, cela a tout de suite deux conséquences fâcheuses.

1. La mort des cellules musculaires

Conséquence: Les patients qui prennent des statines se plaignent de douleurs musculaires qu’ils n’avaient jamais éprouvées auparavant. Cela peut même aller jusqu’à causer des dommages permanents et structurels du système musculaire. Permanent signifie dans ce cas qu’ils ne disparaissent pas, même après la fin du traitement avec les statines!

2. Les statines rendent diabétique

La déficience en Q10 causée par les statines retarde la sécrétion d’insuline. Conséquence: si cette hormone du pancréas n’est pas correctement secrétée, une quantité plus importante de sucre reste dans le sang, c’est alors le diabète (diabète de type II).

Autre problème: L’activité du pancréas n’est pas seulement influencée par la coenzyme Q10 mais est aussi gérée par une hormone naturelle, l’adiponectine. Mais la production de cette hormone est elle aussi diminuée par les préparations à base de statines. Autre façon pour les statines de perturber le métabolisme glucidique.

Comment vous protéger de ces effets néfastes

Si votre médecin a l’intention de vous prescrire un médicament anti-cholestérol, comme par ex. une préparation à base de statines, parlez-lui des risques! Si, en raison de votre taux, la prise d’un tel médicament se révèle incontournable, prenez en parallèle et DANS TOUS LES CAS une préparation à base de coenzyme Q10.

La dose journalière recommandée est de 100 à 250 mg par jour.

Vous pouvez en plus stimuler la production de l’hormone adiponectine grâce à une alimentation adaptée. En font partie par ex. les noix, les poissons, les graisses saines et les fibres végétales.

Veuillez saisir la suite de chiffres dans le champ de saisie suivant

Les articles signalés par une * sont à renseigner obligatoirement.